diapo/le fort libéria

 

marmotton66

poison

 

bouton_005.gifle fort libériabouton_005.gif

bouton_005.gif

pour une lecture de qualité optimale,éviter le mode plein écran du diapo.

bâti sur un éperon rocheux,le fort libéria est une forteresse du XVIIe siècle qui domine et protège la cité de villefranche-de-conflent "construite au XIe siècle".vauban,ingénieur militaire,décide la construction de ce fort à flanc de la montagne de belloc afin de commander la cité et de surveiller les accès convergeants sur villefranche.adaptée au peu de terrain,la construction s'étend sur plusieurs niveaux cloisonnés.le fort sera remanié au XIXe siècle avec notamment l'adjonction de trois bastions avancés sur les trois vallées,"la têt,le cady et la rotja" et la construction du fameux souterrain dît des "mille marches" reliant la ville au fort.

la carte

marmotton66

accès: voiture_007.gifdepuis perpignan,prendre la N 116 direction prades,villefranche-de-conflent.

quelques photos

marmotton66

marmotton66

le fort libéria à flanc de la montagne de belloc

 

marmotton66

marmotton66

chemin de ronde bordé de magnifiques balustres en fer forgé catalan.après trois siècles d'existance et jamais de peinture,il est resté dans un état de conservation exceptionnel

 

marmotton66 marmotton66

marmotton66

les échauguettes "portes de garde en saillie sur la forteresse" sont placées à chaque pointe de la construction limitant ainsi les angles morts

 

marmotton66

marmotton66 marmotton66

marmotton66

la caserne des sous-officiers à l'architecture catalane avec son balcon couvert

 

marmotton66

marmotton66

la galerie de défense:l'accès à cette galerie se fait par deux escaliers dans la muraille

 

marmotton66

la galerie est dotée d'un système de chicane "mur armée d'une meurtrière".les portes placées en quinconse empêchent le tir en enfilade

 

marmotton66

marmotton66

marmotton66 marmotton66 marmotton66

vauban avait instauré une chapelle dans toutes les garnisons.dédiée à saint-pierre,elle changea diverses fois d'affectation avant d'être remise au culte en 1960 par Mr puy,le dernier propriétaire.mariages et baptêmes peuvent ainsi s'y dérouler

 

marmotton66

le souterrain dît des "mille marches",faisant allusion au nombre de marche de cet édifice.avec ses marches de marbre rose et sa voûte de pierres taillées,il descend jusqu'à la cité sur une dénivellation de 180 mètres

 

 petite histoire:

l'affaire des poisons.

à partir de 1670,suite à la mort brutale de grands personnages proches de la cour de louis XIV,l'enquête de police qui suit,débouche sur la mise à jour d'un réseau d'empoisonneurs dont la marquise de brinvilliers serait l'instigatrice.le poison à base d'arsenic deviendra la fameuse "poudre de succession".plusieurs hauts personnages sont impliqués dans cet énorme scandale.la brinvilliers,arrêtée et jugée sera exécutée et brulée en 1676.louis XIV,craignant d'être éclaboussé par les insinuations portées contre sa favorite MMe de montespan, fait cesser les poursuites et étouffer l'affaire.sans qu'ils soient jugés,les accusateurs seront enfermés à vie dans les forteresses royales,et c'est ainsi que furent emprisonnées au fort libéria anne guesdon,femme de chambre de la marquise de brinvilliers et sa complice la chapelain.depuis,le fort libéria est aussi appelé "la prison des dames".

marmotton66

marmotton66

marmotton66

la prison des dames

marmotton66

 

divers photos

marmotton66

cour intérieure du fort libéria

 

marmotton66

marmotton66

marmotton66

vue depuis le chemin de ronde

marmotton66

marmotton66

marmotton66

marmotton66

marmotton66

 

marmotton66

vue sur villefranche-de-conflent

 

si vous le souhaitez,un livre d'or est à votre disposition pour laisser vos impressions,cela m'aiderais à améliorer le site.

4 votes. Moyenne 4.50 sur 5.