lou bruxelot

 

bandeau_loubruxelot-MAIL.gif

lutin_montant_bleu_mvt.gif

lou bruxelot  fleche_065.gif

 

jean-loup petitqueux nous a quittés.

une figure de la montagne catalane et de formiguères s'en est allée,emportée d'une façon fulgurante.jean-loup petitqueux que l'on pensait très fort,s'est incliné devant la maladie   (hémochromatose).jean-loup,l'homme aux cent vies et aux mille idées à la seconde aura tout fait.directeur de l'école de ski de formiguères,montagnard averti,il aura traversé les pyrénées sur 500 km d'ouest en est.il a organisé des stages de survie,élevé des lamas,gardé des troupeaux qu'il surveillait en parapente à moteur (si si),conduit des bulldozers,des bus et en dernier lieu un taxi.amoureux de la nature,jean-loup intriguait laissant pantois ceux qui ne comprenaient pas son humour,certes spécial. "on pouvait t'aimer ou ne pas t'aimer,mais tu ne laissais personne indifférent.voilà,personne ne réveillera maitenant le sauvage qui sommeillait aussi chez toi" dira le maire de formiguères,philippe loos.jean-loup préférait le langage fleuri à la langue de bois.mais c'est bien sûr dans lou bruxelot,son journal des hauts cantons dont il avait sorti 154 numéros,qu'il s'exprimait d'une façon largement iconoclaste.tous ses lecteurs de cerdagne et capcir se régalaient de ses photos "mystère",de ses coups de gueule,de ses dénonciations des aberrations administratives et ses injustices en tout genre.il laisse toute une famille et de nombreux amis dans le chagrin.jean-loup,toute la montagne catalane te regrette déjà.jeau-loup petitqueux a été inhumé lundi 13 janvier 2014 à lézignan.une messe sera donnée en son nom ce dimanche à 09h30 en l'église de formiguères.

journal l'indépendant du samedi 18 janvier 2014.

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.