un sacré caractère/mon pays,c'est...un peuple de paysans/la tramontane

 

Personnages danseurs063 

bouton_005.gifun sacré caractèrebouton_005.gif

bouton_005.gif 

l'ensemble des témoignages que l'on peut rencontrer dans les ouvrages du 19e siècle à propos des habitants des pyrénées-orientales nous dressent un portrait complexe.rédigés aussi bien par des parisiens que par des provinciaux à des époques différentes,il se dégage pourtant de ces livres un certain nombre de constantes.avant tout,nous dit-on,l'indigène de ce département est vigoureux,vif,impétueux voire irascible,très indépendant de caractère et avec une haute estime de lui-même.un peu brusque,le roussillonnais vous pardonnera de l'avoir contrarié,mais il n'oubliera jamais.en règle générale,soyez francs avec lui et tout se passera bien.en 1878,un auteur remarque que les habitants de ce département son encore "les moins français" parmi toutes les régions de france,pays dont ils parlent encore comme d'une contrée étrangère.les montagnards du département sont aussi réputés pour être excessivement procéduriers:les fossés,les chemins,les animaux sont prétextes à des querelles sans fin,que les auteurs excusent par la misère qui règne encore bien souvent dans ces zones peu développées et où chaque denrée compte.cependant,pour compenser ces traits un peu rudes,tous ont remarqué que le roussillonnais aime faire la fête.ses amusements favoris sont les courses de taureaux et,surtout,la danse,à laquelle il se livre avec excès et plus que partout ailleurs.certains pensent même qu'il apprend à danser avant de marcher.si d'aventure vous venez vous intaller dans les p.-o.,vous savez désormais ce qu'il vous reste à faire:danser!

rubrique du journal l'idépendant "le saviez-vous?".

un peuple qui aime faire la fête

Sligne 1387

Paysan qui recolte son maisPaysan avec des corbeauxPaysan qui seme des carottes

bouton_005.gifmon pays,c'est...bouton_005.gif

bouton_005.gifun peuple de paysansbouton_005.gif

bouton_005.gifbouton_005.gif

ils ont été nombreux à glorifier la terre du pays catalan:les poètes lui ont écrit des odes,les peintres l'ont représentée,les chanteurs l'ont mise en musique...c'est vrai qu'elle est fertile,notre terre,et depuis des millénaires,elle a été retournée,travaillée,bichonnée,labourée sans compter.dans mon pays,nous possédons tous,parmi nos aïeux,un *brasser,un *llaurador,ou bien un *pagés.notre vieil ancêtre de tautavel appartenait au paléolithique,époque des chasseurs,cueilleurs et autres pêcheurs.mais après lui,ses descendants du néolithique apprirent à dompter la terre et à élever des animaux,dans cette plaine et ses alentours où ils s'étaient sédentarisés.au fil des ans,des siècles,puis des époques,l'habitude s'est faite seconde nature,et même si aujourd'hui,la mode est moins à l'agriculture,l'évolution est trop récente pour nous faire oublier tous ces siècles intériorisés.pourtant,dans mon pays,la tentation est parfois grande de vouloir "effacer d'où nous venons",à force de subir les regards condescendants d'un monde urbain s'estimant supérieur.c'est très vieus,cette habitude à prendre les ruraux pour des arriérés:le mot "paysan" lui-même vient du terme "païen",cet autre,cet ignare,ce mécréant qui vivait à la campagne et pratiquait une religion différente des habitants des villes...eh les *vilarets!faudrait peut-être songer à revoir la copie...parsce que,prétendument arriéré ou pas,ce peuple rural a de l'or dans les mains,il sait tailler,semer,planter,irriguer,récolter.en un mot,il sait faire pousser de quoi se nourrir.et ça,c'est un savoir faire inestimappple,doublé d'un gage évident d'autonomie.alors,vous l'aurez compris,mon pays,c'est un peuple de paysans,et ce peuple de paysans dans mon pays,il évolue,bien sûr,il se "tertiarise" peu à peu,mais nos gènes,eux, n'ont pas encore muté.alors...les catalans,un peuple de paysans?evidemment!et pendant que certains rient,nous,nous continuons à cultiver notre jardin...

*brasser:brassier.

*llaurador:laboureur.

*pagés:paysan.

*vilarets:citadins.

rubrique du journal l'indépendant "mon pays,c'est".

quelques photos anciennes

  

les vendanges

 

les bergers

 

les labours

 

fauchage et séchage du foin

 

cueillette et emballage des cerises

 

de gauche à droite: cueillette de pêches,arrachage de pommes de terre,cueillette de fraises et de pommes

 

battage de haricots

 

éleveurs de bovins (laitier)

 

 femmes descendant le bois de la montagne / muletiers transporteurs de bois

 

chercheur de truffes / producteur de miel

Sligne 1387

Vil vent

bouton_005.gifla tramontanebouton_005.gif

bouton_005.gif

si la tramontane est parfois,il est vrai,désagréable,souvenons-nous qu'elle est aussi annonciatrice de grand soleil.le gros coup de balai que donne le vent dans le ciel encombré de nuages est salutaire pour la luminosité qui a tellement séduit les fauves et aujourd'hui les amateurs de paysages resplandissant sous le soleil.l'hiver bien sûr la tramontane véhicule le froid polaire venu du canigou,mais quel régal quand un matin après des jours et des jours de vent l'air est calme.alors maintenant reste la question:combien de temps souffle la tramontane?les amateurs de vieilles légendes et les abonnés aux émissions météo disent que le temps du vent se compte par 3, 6 et 9 jours. j'entends d'ici les ingénieurs de météo france hurler au scandale.

rubrique du journal l'indépendant les "incontournables du département".

marmotton66

tramontane sur cap cerbère avec des pointes à plus de 140 km/h

Sligne 1387

si vous le souhaitez,un livre d'or est à votre disposition pour laisser vos impressions,cela m'aiderais à améliorer le site.

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.