perpignan "la catalane"

 

marmotton66

bouton_005.gifperpignan "la catalane"bouton_005.gif

bouton_005.gif

capitale du roussillon,perpignan est catalane avant d'être française.

ville frontière,lieu de passage et de brassage des peuples,perpignan est née de la rencontre entre les différentes civilisations méditerranéennes il y a plus de 1000 ans.aujourd'hui,l'ancienne capitale du royaume de majorque affiche fièrement son patrimoine et sa singulière identité.chaque rue du coeur de la cité porte à sa façon le témoignage d'une histoire riche et forte.romane,gothique,baroque ou encore futuriste,la catalane est à l'image de son architecture:bigarrée et colorée.ici les styles et les époques se superposent,cohabitent.du palais des rois de majorque à la cathédrale saint-jean,en passant par le théatre de l'archipel dessiné par jean nouvel,perpignan joue à fond la carte de l'esthétisme.la ville fourmille d'adresses pour les amateurs de bonnes tables,de jolies boutiques et de lieux branchés.face au canigou et abritées sous d'immenses platanes,les terrasses des restaurants et des cafés seront autant de propositions de haltes.quand au amoureux de balades bucoliques,la cité regorge de parcs et de jardins.idéal lorsque les fortes chaleurs estivales nous incitent à rester au frais!

la carte

marmotton66 marmotton66

marmotton66 marmotton66

 

le castillet:

voici l'une des figures incontournables de la cité catalane.de porte d'entrée à tour de guet,en passant par prison,"le petit château" dit castillet,a connu de nombreuses vies.

c'est en 1368 que ce célèbre monument,situé au pied des berges de la basse,voit le jour.édifié sur l'ordre de l'infant don juan d'aragon,par le maître d'oeuvre guillaume gitard,l'édifice en briques et marbre de baixas,était à l'origine l'une des portes d'accès de la ville.de construction massive,elle comportait même un pont-levis.très vite agrémenté d'une large terrasse et d'une tourelle couronnée d'un dôme,le "grand castillet"sera remanié sous louis XI pour devenir un organe de défense.en 1481,afin d'assurer à la ville une sortie vers le faubourg,on juxtaposa "le petit castillet" à la bâtisse primitive:le portal de nostra dona del pont ou porte de notre-dame du pont.

vauban ajoutera sa pierre à l'édifice en renforçant l'ensemble.mais la mutation ne s'arrête pas là.à la fin du XVIIe siècle,alors que le traité des pyrénées venait d'être signé,le bâtiment devint prison d'état.les fenêtres furent dotées de grillages en fer et le pont-levis supprimé.au cours se cette période,on construisit également le corps de garde.en 1904,année qui vit la destruction des remparts de la cité,le castillet fut épargné.car,avec ses mâchicoulis allongés,son clocheton à coupole et sa couleur rose,le bâtiment demeure l'un des symboles forts de perpignan.

petite histoire:

1713:quatre prisonniers détenus dans la cambra fosca,cellule souterraine qui portait ce nom en raison de l'obscurité qui y régnait,décidèrent de s'enfuir.l'un d'eux avait dérobé un poignard:ils l'utilisèrent pour faire un trou dans la porte.les hommes empruntèrent alors les couloirs,accédèrent à un toit...mais s'aperçurent que le gardien les poursuivait.deux d'entre eux sautèrent vers la rue:on ne les revit plus.les deux autres,moins intrépides,n'osèrent pas sauter.ils furent récupérés et enfermés à nouveau,au fin fond du castillet...

en 1948,une drôle de découverte défraya la chronique.lors de travaux,les ouvriers mirent au jour dans un petit réduit le squelette d'un enfant.plusieurs hypothèses furent envisagées,dont les plus folles.certains avancèrent qu'il s'agissait du corps de louis XVII.même si des tests ADN effectués bien plus tard ont tordu le cou à la légende,on ne sait toujours pas qui est ce malheureux emmuré.

 

quelques photos

marmotton66

le castillet situé au pied des berges de la basse

 

marmotton66

on juxtaposa le "petit castillet" à la bâtisse primitive

 

marmotton66

marmotton66

marmotton66

figure incontournable de la cité en briques et marbre de baixas

 

marmotton66 marmotton66

marmotton66

porte de notre-dame du pont

 

marmotton66

le bâtiment devint prison d'état.les fenêtres furent dotées de grillages en fer

 

marmotton66 marmotton66

marmotton66 marmotton66

marmotton66

une visite à l'intérieur vous précipite dans l'univers carcéral:des portes basses et lourdes,des cellules exiguës,le manque voire l'absence de lumière...

 

marmotton66

marmotton66

au rez-de-chaussée,la salle d'accueil demeure en l'état avec sa mytique "flama del canigó"

 

marmotton66

vue sur le sommet du clocheton

 

marmotton66

vue depuis le clocheton sur la basse

 

marmotton66

au loin,le palais des rois de majorque

 

marmotton66

vue sur la cathédrale saint-jean

 

photos anciennes

castillet

castillet

castillet castillet

gravures anciennes du castillet

Sligne 1387

la basse:

affluent de la têt,la basse,d'une longueur de 11,6 km,traverse 6 communes du département.thuir,ponteilla,canohès,toulouges,le soler et perpignan.passant devant le lycée arago et le castillet, ses berges aménagées en espace vert,constituent un des lieux les plus agréables du centre de perpignan.elle a été bétonnée à l'entrée de perpignan pour limiter son débit.cette rivière connait souvent des crues assez importante l'orsqu'il pleut,à l'intérieur même de perpignan,ce que l'on peut par exemple observer en face du castillet.

 

quelques photos

marmotton66

marmotton66

marmotton66

marmotton66

marmotton66

marmotton66

marmotton66

marmotton66

un des lieux les plus agréables de perpignan

 

marmotton66

la basse et le castillet

 

marmotton66

reflet du castillet dans la basse

 

marmotton66

la basse traverse le centre de perpignan

 

photos anciennes

la basse

inondation de 1940

 

la basse

la basse

la basse

la basse

marmotton66

la basse

la basse

la basse

Sligne 1387

l'hôtel pams-holtzer:

derrière ce bel exemple d'architecture se cache deux figures incontournable de l'histoire de la région:pierre bardou-job et jules pams.

c'est pierre bardou,fils du fondateur de l'entreprise de papier à cigarettes J.O.B. qui grâce à la fortune familiale,achète en 1852 une maison rue saint-sauveur (rue e.zola).en 1888,il marie sa fille âgée de 19 ans,jeanne bardou,une des plus riches héritières du département à jules pams,brillant avocat local et amateur d'art.à la mort en 1892 de son beau-père pierre bardou avec qui il vivait dans l'hotel de la rue émile zola,jules pams va pouvoir enfin transformer la maison à son goût.il va faire appel à l'architecte designer léopold carlier (1839/1922) qui va donner à cet édifice son aspect actuel.en fait,ces deux hommes se connaissent depuis longtemps.le cousin germain de jules pams est marié à la fille de léopold carlier.lorsque sa femme,jeanne décède en 1916,jules pams se remarie deux ans après avec marguerite holtzer qui vendra en 1946 cet hôtel à la ville de perpignan.il devient alors dépôt d'archéologie,collège d'études juridiques et littéraires,bibliothèque municipale pour être aujourd'hui le siège d'espaces administratifs et culturels:"visa pour l'image" depuis 1989, "l'eurorégion" depuis 1992.

l'ensemble actuel du bâtiment a servi à jules pams de maison privé et d'espace de réception placé sous le signe de l'églantine et de la rose,symbole de l'amour.les plans de réaménagement faits par l'architecte léopold carlier sont signés et datés de 1892 à 1897.quant aux peintures,elles sont de paul gervais."tout le monde ne peut s'offrir un gervais" disait avec fierté jules pams.ce peintre ayant à l'époque une grande renommée,les commandes officielles affluent:ministère des colonies à paris,casino de monaco,de nice,capitole de toulouse... pour cet hôtel,gervais va reprendre un thème récurrent dans la peinture,en particulier au XIXe siècle:la femme vénusienne,pleine de charme.en montant l'escalier de marbre et d'onyx,se déroulent sous nos yeux trois odes à l'amour qui évoluent suivant les âges.marguerite pams-holtzer prendra les lieux dans l'état mais fera enlever quelques blasons J.O.B. et surélever et paver le patio intérieur magnifiquement restauré.cet hôtel révèle l'art de vivre de la riche bourgeoisie perpignanaise au XIX e siècle.

quelques photos

marmotton66 marmotton66

marmotton66

l'escalier de marbre et d'onyx

 

marmotton66

une des peintures signées paul gervais

 

marmotton66

pièce donnant sur la rue émile zola

 

marmotton66

marmotton66

puit de lumière dans l'hôtel

 

marmotton66 marmotton66

marmotton66 marmotton66

marmotton66 marmotton66

marmotton66 marmotton66

patio intérieur

 

marmotton66

blason J.O.B. omniprésent dans l'hôtel

 

marmotton66

marmotton66

marmotton66

du rez-de chaussée au plafond

Sligne 1387

le muséum d'histoire naturelle:

amateurs de curiosités et d'objets hétéroclites,bienvenue au muséum d'histoire naturelle.implanté dans l'immeuble cagarriga,un hotel particulier datant du XVIIe siècle,le musée,l'un des plus vieux de la ville,a été crée en 1770 pour la faculté de médecine de l'université de perpignan.les expositions ont parfois le cachet des cabinets de curiosités.objets usuels et culturels polynésiens,mélanésiens,africains cohabitent avec mollusques,insectes ainsi qu'un grand crocodile du siam.encore plus surprenant,une large vitrine abrite un sarcophage et sa momie.il s'agit du corps de youf-en-khousou,un prêtre-scribe égyptien de la XXIe dynastie.cette pièce rarissime a été offerte par un prince en 1847,lors de son séjour à vernet-les-bains.

quelques photos

marmotton66

l'entrée du muséum d'histoire naturelle

 

marmotton66 marmotton66

le musée est organisé autour d'un patio

 

marmotton66

marmotton66 marmotton66

quelques vitrines

marmotton66

 

marmotton66

le grand crocodile du siam

 

marmotton66

la salle de la momie

 

marmotton66 marmotton66

à gauche,le dessus du sarcophage

 

marmotton66

marmotton66 marmotton66

le sarcophage et sa momie

 

marmotton66

marmotton66 marmotton66

décor du sarcophage

Sligne 1387

notre dame des anges:

construite à l'initiative des rois de majorque au XIIIe siècle,la chapelle notre dame des anges abrite aujourd'hui la maison du patrimoine catalan.la légende raconte que,dans cette grande salle gothique,un infant de majorque y vécut après avoir renoncé à son titre de roi pour devenir moine mendiant.au début du XIXe siècle,le bâtiment devient une chapelle de l'hôpital militaire.tout à la fois galerie d'arts anciens et accueil touristique,le site contribue désormais à la découverte du département.

guide du visiteur:

marmotton66 marmotton66 marmotton66

marmotton66 marmotton66 marmotton66 marmotton66

marmotton66 marmotton66 marmotton66 marmotton66

marmotton66 marmotton66 marmotton66 marmotton66

quelques photos

marmotton66

la salle capilaire: cette pièce et notre dame des anges.hauteur:10,50 m, largeur:8 m, longueur:26 m

 

marmotton66 marmotton66

colonnes en pendentifs qui s'élèvent en arcs ogivaux

 

marmotton66

exposition trésors du patrimoine catalan

 

marmotton66 marmotton66

christ roman de la llagonne

 

marmotton66

les franciscains avaient autorisé l'aménagement de tombeaux familiaux.dix sept d'entre eux sont conservés.ces enfeus s'ouvrent sous des arcs ogivaux marqués de blasons

Sligne 1387

les allées maillol:

fruit d'une volonté municipale,la promenade voit le jour en 1809.des platanes y sont plantés,invitant à la flanerie les citadins et les estivants.en 1954,ils sont abattus.les 3 hectares de verdure reprennent alors vie grâce aux nouvelles plantations.renommée allées maillol en 2007,la promenade est un véritable jardin public à la hauteur des espérences de perpignan.

quelques photos

marmotton66

les allées maillol

 

marmotton66

les allées maillol et "l'été sans bras"

petite histoire:

en 1911,aristide maillol achève "l'été sans bras",jeune femme plantureuse coulée en bronze,allégorie de l'été.acquise en 2004 par la ville pour orner les allées maillol,elle est abîmée en 2010.

le 06 avril 2010,un employé chargé des espaces verts,l'avait abîmée en la percutant au volant de sa camionette au cours d'une marche arrière malheureuse. "ce n'était pas grand-chose",dit-on à la mairie:juste une blessure à la cheville.le véhicule en marche arrière à littéralement plié la statue,objecte olivier lorquin,fils de dina vierny,muse d'aristide maillol.après une cure de jouvence dans sa fonderie d'origine,la belle dame de 162,5 cm retrouve sa place sur son socle de marbre en 2011.

marmotton66 marmotton66

marmotton66

"l'été sans bras" bronze d'aristide maillol

 

marmotton66

une autre oeuvre de l'artiste dur les allées "la baigneuse drapée"

 

marmotton66

hommage de la ville de perpignan au maître pablo casals (1876-1973)

 

marmotton66

statue en bronze de miquel paredes i fonollà (1901-1980)

 

la fontaine maillol: située au coeur de l'espace dina vierny,face au palais des congrès,la fontaine maillol est la plus grande  de la ville.avec ses 217 jets,elle évoque à la fois les nénuphars du peintre money et un étrange vaisseau spatial.controlée et illuminée par ordinateur,elle impressionne tant par sa grandeur que par sa modernité.elle répond au souci environnemental par une réutilisation et un traitement automatique de l'eau.en été,tous les jeudis soir,un son et lumière époustouflant crée une ambiance féerique et festive.

quelques photos

marmotton66

marmotton66

marmotton66 marmotton66

la fontaine maillol

 

marmotton66

marmotton66

elle évoque à la fois les nénuphars du peintre money...

marmotton66

...et un étrange vaisseau spatial

 

marmotton66

les allées maillol dans toute sa splendeur

 

marmotton66

la fontaine maillol face au palais des congrès

 

marmotton66

le palais des congrès côté square bir hakeim

Sligne 1387

le théâtre de l'archipel:

tout droit sorti de l'imagination du célèbre architecte jean nouvel associé à brigitte métra,ce théâtre,inauguré en octobre 2011,abrite plusieurs bâtiments reliés entre eux par une grande verrière,comme autant d'îles d'un archipel.d'où son nom!avec l'emploi de matières évoquant l'architecture locale,le site se veut comme un écho au territoire.ainsi la principale salle de spectacle intitulée "le grenat" est un véritable hommage à la pierre précieuse des catalans.elle peut accueillir près de 1100 spectateurs.autre scène de cet ensemble monumental,"le carré" et ses 400 places est habillé d'acier corten,faisant écho aux fameuses mines de fer du canigou.de rose vêtue,la cage de scène domine le bâtiment.elle veille sur le théâtre comme les tours à signaux veillaient sur les pyrénées-orientales.quant au bâtiment administratif,il est entièrement recouvert de métal doré.orienté aux quatre points cardinaux,il symbolise le soleil,trésor de la catalogne.

quelques photos

marmotton66

le théâtre de l'archipel

 

marmotton66

les trois salles de spectacles

 

marmotton66

de rose vêtue,la cage de scène domine le bâtiment

"le carré" habillé d'acier corten,faisant écho aux fameuses mines de fer du canigou

 

marmotton66

marmotton66

marmotton66

principale salle de spectacle,"le grenat" est un véritable hommage à la pierre précieuse des catalans

Sligne 1387

le serrat d'en vaquer:

le fort du serrat d'en vaquer est situé au sud-ouest de perpignan,sur la colline la plus haute de la plaine du roussillon,à proximité de l'aqueduc des arcades datant du XIVe siècle.c'est sur ce site que le camp de l'union s'organise lors des conflits entre l'espagne et la france en 1793 et que l'armée espagnole est repoussée pour la première fois.le fort,véritable batterie d'artillerie,est construit en 1885 afin de protéger perpignan de toute offensive espagnole.néanmoins,rapidement dépassé par les progrès de l'armement,le fort est converti en poudrière.

son architecture présente la particularité d'être enterrée et doublement orientée.ses défenses composées de 5 bastions sont tournée vers l'espagne tandis que le bâtiment principal,ancien casernement,est dirigé vers le nord.ce nouveau système de fortifications (de type séré de rivière) ayant pour but de masquer les troupes mobilisées permettait d'utiliser l'artillerie,à longue portée,en direction de la frontière.au total,les lieux couvrent près de 4 hectares tandis que le bâti compte une quarantaine de salles.

outre sa valeur historique,le serrat d'en vaquer est mondialement connu comme site paléontologique.en effet,lors de la construction du fort,le docteur albert donnezan (1846-1914),médecin perpignanais a découvert un extraordinaire gisement de fossiles vertébrés datant du pliocène (période comprise entre -5,3 et -1,6 millions d'années).cette étonnante collection décrite et répertoriée par le professeur charles dépéret (1854-1929) a permis de reconstituer plus de cinquante espèces de cette faune passée dont certains spécimens sont particulièrement remarquables,comme la gigantesque tortue tropicale (testudo perpiniana) mesurant 1,20 m,le singe (dolichopitécus ruscinensis),mais aussi le renard (vulpés donnezanni),l'ours (ursus avernensis),le cerf (ruscinensis),la gazelle (borbonica).ces fossiles sont aujourd'hui exposés dans les muséums de perpignan,de lyon,et au muséum national d'histoire de paris.

quelques photos

 marmotton66

image satellite du fort

 

marmotton66

entrée du fort

 

marmotton66

casernement

 

marmotton66 marmotton66

marmotton66 marmotton66

différentes pièces du casernement

 

marmotton66

marmotton66 marmotton66

passage pour accéder dans le fort

 

marmotton66 marmotton66

accès dans les pièces par un souterrain

 

marmotton66 marmotton66

son architecture actuelle présente la particularité d'être enterrée avec des cheminées d'aération

 

marmotton66

vue sur le canigou depuis le serrat d'en vaquer

 

marmotton66 marmotton66

marmotton66

vue sur la ville de perpignan avec au fond à gauche le palais des rois de majorque

Sligne 1387

le centre de conservation et de restauration du patrimoine (c.c.r.p.66):

créé en 1998 par le conseil général,le (c.c.r.p.66) a pour mission d'assurer la connaissance,la sauvegarde et la valorisation des biens culturels du département.les locaux abritent trois ateliers de restauration,deux réserves,un studio-photo et une salle de documentation.le (c.c.r.p.66) bénéficie d'équipements modernes pour le traitement et la restauration d'objets en bois polychrome et de peintures sur toile ou sur bois.

quelques photos

marmotton66

marmotton66

l'atelier bois polychrome

 

marmotton66

marmotton66

marmotton66

l'atelier de peinture

Sligne 1387

 

si vous le souhaitez,un livre d'or est à votre disposition pour laisser vos impressions,cela m'aiderais à améliorer le site.

 

4 votes. Moyenne 3.25 sur 5.