diapo/le fort de bellegarde

Francemarmotton66Espagne

bouton_005.gifle fort de bellegardebouton_005.gif

bouton_005.gif

pour une lecture de qualité optimale,éviter le mode plein écran du diapo.

 

monument historique du XVIIe siècle construit par vauban.

description de la forteresse

le chemin couvert:

c'est la première ligne de défense qui entoure le fort.à partir du chemin couvert les assiégés pouvaient effectuer un tir rasant sur l'ennemi.

marmotton66 marmotton66

marmotton66 marmotton66

le chemin couvert

 

les demi-lunes:

au nombre de trois,ce sont les ouvrages avancés de forme triangulaire destinées à renforcer les points faibles de la courtine,(partie du rempart comprise entre deux bastions).

marmotton66

par-dessus une demi-lune

 

les enceintes:

bellegarde possède deux enceintes superposées où des embrasures destinées aux canons ont été aménagées.elles entourent la fortification et chacune d'elles comporte cinq bastions.

marmotton66

un des bastions

 

marmotton66

échauguette d'un bastion

 

les casernements:

construit à l'est et à l'ouest de la place d'armes,ils pouvaient abriter 500 à 600 hommes.

marmotton66

les casernements et la place d'armes

 

la chapelle:

située au nord de la place d'armes,elle jouxte les appartements du gouverneur.

marmotton66

la chapelle au nord

 

la cantine:

elle se trouve au sud face à la chapelle.

marmotton66

la cantine au sud

 

les portes:

deux portes défendues par un pont-levis et des douves donnent accès à la forteresse.à l'ouest,la porte principale ou porte de france.à l'est la porte d'espagne.

marmotton66

la porte de france

 

déroulement de la visite

après la montée vers la place d'armes par un escalier aux larges marches de faible hauteur destinées à faciliter la circulation des montures,on arrive sur...

marmotton66

l'escalier aux larges marches

 

la place d'armes:

c'est un vaste rectangle bordé à l'est et à l'ouest par les casernements.il est fermé au nord par la chapelle et les appartements du gouverneur,et au sud par la cantine.

marmotton66

la place d'armes

en suivant le fléchage on accède ensuite au...

grand puits:

on ignore quand a été entrepris son creusement,mais en 1686 vauban ordonne d'abandonner les travaux parce qu'on ne trouve pas d'eau.il a sans doute été repris,car en 1702 dans l'un de ses rapports,le gouverneur de bellegarde sylvestre dubruelh signale que ses eaux sont "forts abondantes".son eau potable vint s'ajouter à  celle des cinq citernes qui alimentaient la place.d'une profondeur de 63,50m pour un diamètre variant entre 5,50m et 6,50m,c'est une oeuvre colossale et surprenante.le puits se remplit grâce aux infiltrations,et,selon la pluviosité.la hauteur d'eau fluctue entre 20 et 30m,(un document de 1776 donne 27,50m).après avoir été fouillé par le groupe de recherches sous marines ARESMAR,le puits a été vidé lors du creusement du tunnel du tgv qui passe juste en dessous,ce qui a permis de réunir un matériel allant du XVIIe au XXe siècle.

marmotton66

marmotton66 marmotton66

le grand puits

 

poudrière sud-ouest et panoramique:

elle était destinée à contenir la poudre pour l'artillerie du fort et l'armement des soldats,24 canons de calibres divers,bombardes et mousquets...la poudre était maintenue au sec par un système de ventilation situé sous la plancher.les troupes allemandes qui ont occupées bellegarde en 1943 ont ouvert une large brèche dans le mur de la poudrière pour y entreposer un matériel immédiatement accessible en cas de danger.

marmotton66

marmotton66

la poudrière

 

marmotton66 marmotton66

poudrière percée en 1943 par les troupes allamandes

 

panoramique:

on peut accéder au sommet du rempart à droite de la poudrière où un panneau danger invite à la prudence à cet endroit.on y domine toute la partie sus-ouest,et en particulier le col de panissars par où passait la via domitia.on peut apercevoir en contrebas,à droite d'un cimetière militaire et d'une redoute du XVIIe siècle les ruines du prieuré bénédictin de sainte-marie de panissars,bâti sur les restes du fameux trophée de pompée que le général romain victorieux en hispanie fit édifier à sa gloire en 71 av jc.l'historique et le matériel découvert sur le site se trouvent dans les salles d'exposition de la place d'armes.

voir aux quatre coins des p.o.(diapo/au dessus du perthus) fleche_065.gif

marmotton66

panorama sur le col de panissars

 

marmotton66

le cimetière militaire et la redoute du XVIIe siècle

 

marmotton66

le site de panissars

 

marmotton66 marmotton66

salles d'expo

 

marmotton66

restes d'amphores

 

marmotton66

colonnes XIe et XIIe et fenêtre romane

 

marmotton66 marmotton66

croix romane et benitier gothique trouvé en remploi comme creuset de forge

 

stèle du général dugommier:

en 1794,durant les guerres franco-espagnoles de la révolution française,dugommier,général en chef de l'armée des pyrénnées-orientales,reprend le fort de bellegarde occupé l'année précédente par les troupes espagnoles du général ricardos.poursuivant son offensive au-delà de la frontière,il trouve la mort durant la bataille de figueres.enterré d'abord à bellegarde,il sera inhumé définitivement à perpignan à côté de son ami le général dagobert.cette stèle a été élevée à sa mémoire en décembre 1892.

marmotton66

marmotton66 marmotton66

stèle du général dugommier

 

poudrière est:

cette poudrière,qui a subi le même sort que la précédente de la part de l'armée allemande,permet d'observer comment fonctionnait le système de ventilation de la poudre à travers un plancher posé sur une série d'arches d'une hauteur approximative de 1,20m.l'air circulant à travers les arceaux,maintenait le plancher et la poudre à l'abri de l'humidité.

marmotton66

poudrière est

 

fours à pain:

le pain constituait la nourriture de base du soldat.il avait droit à sa ration journalière.la consommation de viande était exeptionnelle,et dans les documents d'époque qui évoquent les "munitions de bouche" on ne trouve que  des légumes secs,essentiellement des "fèves,mongettes ou haricots",du riz et du lard,20 grammes par jour et par soldat!les pommes de terre ne figurent pas dans les inventaires.originaires d'amériques et introduites en espagne dès le XVIe siècle,elles n'ont été adoptées en france à l'initiative de parmentier que vers la fin duXVIIe siècle.un inventaire de 1776 évoque la présence de cinq fours à pain dont trois "que la faiblesse de la garnison rend inutile".ces cinq fours  pouvaient donner 9960 rations de pain par jour.les deux fours visités pouvaient donner chacun 2550 rations.

marmotton66

marmotton66 marmotton66

four à pain

 

la chapelle:

d'un seul tenant à l'origine,la chapelle a été dévisée en deux dans le sens de la hauteur au XIXe siècle.plusieurs documents de l'autorité militaire attestnt qu'elle a servi souvent de magasin pour le matériel de la place,tandis que la partie haute était réservée aux offices fin XVIIIe et XIXe siècle.

marmotton66

marmotton66

la chapelle

 

marmotton66 marmotton66

le cadran solaire et l'horloge de la chapelle

 

marmotton66

rez-de-chaussée de la chapelle

 

marmotton66

marmotton66 marmotton66

partie supérieure de la chapelle

 

la terrasse:

appelée dans les documents d'époque "plateforme de gouvernement",cette immense terrasse témoigne du fait que,comme le souligne vauban lors d'une de ses visites,"bellegarde n'est commandé de rien".en effet,cette partie du château offre un vaste et magnifique panorama sur les plaines du roussillon au nord et du haut empordà au sud.on peut distinguer au nord la chaîne des corbières et son point culminant le pic bugarach (1230 m).à l'ouest les monts du vallespir,les aspres et le canigou (2784 m).à l'est,après un dernier soubresaut au pic saint christophe (1001 m)dont la masse rocheuse très proche attire le regard,la chaîne des albères vient mourir près du boulou.la vue plonge encore sur le village du perthus,l'autoroure et le poste frontière dominé par la pyramide de ricardo bofill symbolisant les deux catalognes.

marmotton66

l'immense terrasse

 

marmotton66

panorama depuis la terrasse

texte de jean tocabens retraité de l'enseignement supérieur,adjoint à la culture.

 

divers photos

marmotton66

le fort de bellegarde depuis le site de panissars

 

marmotton66marmotton66marmotton66

marmotton66

marmotton66marmotton66marmotton66

 

marmotton66

marmotton66

les douves

 

marmotton66

marmotton66 marmotton66

reflet dans les douves

 

marmotton66

une échauguette

 

marmotton66

depuis les remparts

 

marmotton66

marmotton66

depuis les remparts,le fortin

 

marmotton66

plaque de porte d'une chambrée

 

marmotton66

marmotton66

marmotton66

la forge

 

marmotton66 marmotton66

marmotton66

soufflet de forge

 

marmotton66 marmotton66

marmotton66 marmotton66

marmotton66

salle d'exposition située sous la terrasse

 

marmotton66

le canigou depuis la terrasse

 

le fortin:

en 1674,les espagnols avaient réussi à placer quatre canons à quelques centaines de mètres au sud du château où s'élevait une faible fortification palissadée.cette artillerie avait causé de gros dégâts.dès la reprise du fort,les français décidèrent de construire un fortin en maçonnerie sur cet emplacement stratégique.il s'agissait d'une fortification composée de deux demi-bastions.au nord se trouve un angle saillant en forme de demi-lune défendue par une petite redoute.un fossé a été creusé au pied du rempart ouest et d'une partie au front sud,le reste étant inaccessible.un chemin couvert entoure cet ouvrage.l'entrée du fortin était défendue par un pont-levis aujourd'hui disparu.outre des casernements pour une centaine de soldats,des écuries et une poudrière situés sur le front nord,le fortin possède une chapelle et un puit au sud de la place d'arme.

quelques photos

marmotton66

le fortin depuis le site de panissars

 

marmotton66marmotton66marmotton66

marmotton66

marmotton66marmotton66marmotton66

 

marmotton66

le fortin

 

marmotton66 marmotton66

l'accès au fortin

 

marmotton66

entrée du fortin

 

marmotton66

la place d'arme

 

marmotton66

marmotton66 marmotton66

marmotton66 marmotton66

extérieur et intérieur des bâtiments côté ouest

 

marmotton66

marmotton66

bâtiments au sud de la place d'arme

 

marmotton66

le puit

 

marmotton66

le puit,la place d'arme et le fort bellegarde sur les hauteurs

 

marmotton66

sur les remparts

 

marmotton66 marmotton66

le front sud

 

marmotton66

fossé creusé au pied du rempart ouest

 

marmotton66

le fort de bellegarde depuis le fossé

 

marmotton66

le fort de bellegarde dans son ensemble depuis le site de panissars

 

si vous le souhaitez,un livre d'or est à votre disposition pour laisser vos impressions,cela m'aiderais à améliorer le site.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.