diapo/l'abbaye de saint-genis des fontaines

36522marmotton6636667

bouton_005.gifl'abbaye de saint-genis des fontainesbouton_005.gif

bouton_005.gif

pour une lecture de qualité optimale,éviter le mode plein écran du diapo.
 
l'abbaye bénédictine a été fondée sous charlemagne (vers 780) par un "homme pieux",sentimir, et dédié à saint genis,martyr d'arles (mort en 303).
détruite au milieu du IXe siècle par les normands,elle est reconstruite peu après,et connaîtra un développement architectural tout au long du moyen-âge:voûtement de l'église (XIIe siècle),construction du cloître (XIIIe siècle).fortement déclinante au début du XVIe siècle,elle est unie en 1507 à l'abbaye catalane de montserrat (près de barcelone).après le rattachement à la france de 1659 (traité des pyrénées),les moines frondeurs résistent à la domination française,mais à long terme,ces querelles sapent la puissance de l'abbaye et précipitent son déclin.
la révolution française précipite la déchéance du monastère.l'ensemble des bâtiments conventuels,les terres,les biens,ainsi que l'église abbatiale sont nationalisés et vendus comme bien nationaux en 1796.en 1850,l'église abbatiale devient l'église paroissiale du village.
les années 1922-1924 voient la vente d'une grande partie du cloître à un antiquaire parisien et son démantèlement.les trois quarts des colonnes et chapiteaux sont transportés au château de mesnuls (yvelines),deux arcatures et trois colonnes sont données au musée du louvre et les piles centrale sont vendues au musée de philadelphie au etats-unis.seul le quart sud-est,maintenu sur place,est classé patrimoine culturel.grâce à des efforts conjugués et persévérants,les éléments des mesnuls et du louvre ont pu être récupérés et réinstallés à leur emplacement originel.une importante campagne de restauration en plusieurs phases (1985-1998),a permis la restauration de l'ensemble.
 
le cloître de saint-genis des fontaines a été construit au XIIIe siècle.c'est un ensemble de la sculpture romane tardive.sa particularité est d'être construit en marbres polychrome,le blanc de céret,le rose de villefranche de conflent et le noir des corbières roussillonnaises.
 
 
quelques photos
 
marmotton66
le cloître
marmotton66
 
marmotton66
 
marmotton66
 
 
 
marmotton66
colonnes et chapiteaux
 
 
marmotton66
 
marmotton66
colonnes d'angles
 
 
marmotton66
piles centrales
 
 
marmotton66
chapiteaux ornés de motifs végétaux et d'animaux de la faune locale
 
 
chapiteaux en marbre rose de villefranche de conflent
 
 
chapiteau de droite en marbre noir de baixas
 
 
marmotton66
en 2000,a été retrouvée une pierre tombale en marbre blanc de céret,celle d'un abbé de saint-genis nommé raimond,mort en 1196.le texte de l'inscription est un poème en latin célébrant les vertus du défunt
 
 
marmotton66
le dolium:d'origine romaine,il a été retrouvé dans le cellier du monastère.il servait à conserver l'huile et les céréales
 
l'église abbatiale saint-michel a été construite en même temps que le monastère au VIIIe siècle (778/780),dévastée aux alentours de 855-856 par une attaque de "normands".elle est reconstruite vers la fin du XIe siècle début du XIIe siècle.sa consécration a nouveau eu lieu en l'an 1127.
marmotton66
l'église abbatiale
 
sur la façade peuvent se lire quelques inscriptions funéraires de part et d'autre de la porte.
 
à gauche de la porte d'entrée et de haut en bas.
marmotton66
la pierre épigraphiée de frère berenguer,décédé le 06/06/1307,et de sa soeur dame mathia.
la pierre épigraphiée de dulce de mont-roig,décédé le 05/12/1271
 
 
marmotton66
la pierre tombale représentant le défunt couché,les bras croisés sur la poitrine,ne porte aucune inscription
 
 
marmotton66
à droite,la pierre épigraphiée de frère miquel,sacristain,après avoir été abbé du dit monastère de 1271 à 1281,est décédé le 06/04/1307
 
 
marmotton66
la pierre épigraphiée de ramon de pollestre dont l'épigraphe a été partiellement détruite
 
le linteau,en marbre blanc de céret,est la première sculpture romane datée dans la pierre (1019-1020).la date de réalisation est indiquée dans les deux lignes en latin:
"régnant le roi robert,pour la vingt-quatrième année,guillaume,par la grâce de dieu abbé,ordonna de faire cette oeuvre,en l'honneur de saint-genis au monastère qu'on apelle des fontaines."
marmotton66
le linteau en marbre blanc de céret.les corbeaux saillants situés autour du linteau servaient autrefois à supporter un auvent abritant la sculpture
 
 
au centre,on observe le christ dans une mandorle soutenue par deux archanges et encadré de deux groupes de trois personnages,debout sous les arcades
 
 
marmotton66
l'intérieur de l'église
marmotton66
 
 
 
marmotton66
chapelle de nostra senyora de montserrat et la vierge à l'enfant
 
 
marmotton66
le retable montre la montagne escarpée où est situé le monastère avec au centre la vierge de montserrat
 
 
marmotton66
la vierge à l'enfant
 
 
marmotton66
retable du christ du XIXe siècle représentant le christ en croix,avec les instruments de la passion entouré de st-jean et d'une vierge
 
 
marmotton66
 
marmotton66
retable central réalisé entre 1605 et 1638 d'auteur inconnu,entièrement en bois peint
 
 
marmotton66
table d'autel carolingienne de l'église primitive
 
pour finir cette visite,le déambulatoire supérieur ouvre ses portes et propose aux visiteurs une galerie culturelle qui accueille des expositions.
marmotton66
 
marmotton66
vue sur le cloître depuis le déambulatoire supérieur
 
 
photos avant et pendant la restauration du cloître
 
 
 
le cloître se transforme en remises,hangars,chais...
 
 
 
les éléments achetés sont démontés et emmenés,remplacés par des piles de briques et de fer IPN
 
 
 
 
saint-genis entreprend la recomposition de son patrimoine culturel.
les éléments des mesnuls et du louvre ont pu être récupérés
 
 
la reconstruction et la restauration
 
 
si vous le souhaitez,un livre d'or est à votre disposition pour laisser vos impressions,cela m'aiderais à améliorer le site.
 
 
 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.