balade en salanque (2)

 

divers-legumes007.gif

101201071103594127229292.png

bouton_005.gifbalade en salanque (2)bouton_005.gif

bouton_005.gif

 

bouton_005.giflieux et villagesbouton_005.gif

bouton_005.gif

 

bouton_005.gifport-barcarès/le barcarèsbouton_005.gif

bouton_005.gif

pour une lecture de qualité optimale,éviter le mode plein écran du diapo.


port-barcarès,se trouvant à l'extrême nord du département,proche des terres audoises,est le prolongement du petit village du barcarès.la station crée dans les années soixante,s'est étalée sur une bande littorale s'éparant la méditerranée et l'étang de salses.aujourd'hui,avec 8km de plage de sable fin et 700 hectares de lac marin,la station présente tous les atouts d'une station à l'échelle de l'europe.

voir aux quatre coins des p.o.(diapo/balade sur le littoral)fleche_065.gif

voir environnement naturel.(le littoral zone "2")fleche_065.gif

l'allée des arts:c'est un véritable musée en plein air qui s'offre aux yeux des visiteurs.l'allée des arts porte la signature de célèbres artistes contemporains.ce lieu d'exposition unique est labellisé "patrimoine du XXe siècle".

marmotton66

l'allée des arts

 

marmotton66 marmotton66 marmotton66 marmotton66 marmotton66

quelques oeuvres d'artistes contemporains

 

le lydia:c'est une curiosité unique au monde.ensablé sur la plage,le lydia,un paquebot long de 90m,s'échoua délibérément sur la côte catalane.il fut alors remorqué le long d'un chenal creusé pour l'occasion avant d'être stabilisé par une dalle de béton.

voir aux quatre coins des p.o.(le lydia:paquebot des sable."le film") fleche_065.gif

marmotton66

le lydia

 

le port."le grau st-ange":les quais vivent au rythme des bateaux.le site offre 1400 emplacements répartis entre le port,la marina et l'étang.

marmotton66 marmotton66 marmotton66

le port "le grau st-ange"

 

à voir au village:

la maison des arts:implantée au coeur du village,la maison des arts est une formidable vitrine pour la culture.la maison honta (du nom de son ancien propriétaire),l'une des premières constructions en dur de la commune,est aujourd'hui un lien d'exposition permanente pour les artistes de tout horizon.sculptures,peintures,photographies...

marmotton66

la maison des arts

 

l'église notre-dame de bon secours:il sagit d'une église moderne,possédant un petit clocheton arcade couvert d'un toit en batière,contenant une cloche.au dessus de son unique ouverture,se trouve le cadran de l'horloge.

marmotton66

l'église notre-dame de bon secours

 

marmotton66 marmotton66

le clocheton arcade

 

la baigneuse:c'est une statue de jean-baptiste larrivé en marbre,d'une femme nue assise au sol et essuyant son pied droit.avant de déménager face à la mairie,elle se trouvée boulevard st ange.

barcarès

la baigneuse bd st-ange

 

marmotton66

la baigneuse face à la mairie

 

marmotton66 marmotton66 marmotton66 marmotton66

la baigneuse

b3.gifo3.gifn3.gifu3.gifs3.gif

bouton_005.gifplongée à port- barcarèsbouton_005.gif

bouton_005.gif

marmotton66 marmotton66 marmotton66 marmotton66 marmotton66 marmotton66 marmotton66 marmotton66

 

Sligne 1387 

bouton_005.gifrivesaltesbouton_005.gif

bouton_005.gif

pour une lecture de qualité optimale,éviter le mode plein écran du diapo.

tranquillement posé au bord de l'agly,à quelques kilomètres au nord de perpignan,rivesaltes donne son nom à un vignoble prestigieux de 8000 hectares.c'est l'étape connue pour ses vins doux naturels et l'une des capitales viticoles du roussillon.

à voir au village:


l'esplanade principale:"allées maréchal joffre"est une magnifique promenade de 300 mètres de long est,plantée de platanes,dont la statue du maréchal joffre trône en bout.

marmotton66

les allées maréchal joffre

 

marmotton66 marmotton66

la statue du maréchal joffre

 

le maréchal joffre,(1852-1931),natif de la commune,est l'un des militaires les plus célèbres du XXe siècle.franchissez la porte de la maison du maréchal au n°11 de la rue qui porte son nom,ainsi vous plongerez dans l'univers historiques de ce héros.un petit musée lui est dédié.

marmotton66 marmotton66 marmotton66 marmotton66 marmotton66 

le musée joffre

 

l'église saint-andré:il ne reste plus rien de l'église romane sainte-marie qui fut détruite,car beaucoup trop petite,et ne pouvant plus contenir l'ensemble de la communauté de l'époque.c'est entre 1640 et 1680 que fut construite à la place l'église actuelle dans un style gothique méditerranéen.aujourd'hui elle fait partie de l'itinéraire de saint-jacques de compostelle.

marmotton66 marmotton66 marmotton66 marmotton66

l'église saint-andré

 

l'arbre de la liberté:il a bientôt 200 ans.planté en 1790,il fut détruit le 8 septembre 1793 par les troupes du général ricardos.les rivesaltais réclamèrent un autre arbre de la liberté et le 13 février 1836 la préfecture des p.o informe le maire qu'il tient à sa disposition l'arbre demandé pour être planté sur la place publique.ce qui fut fait le 19 février 1836.


marmotton66

l'arbre de la liberté sur la place général de gaulle

 

la chapelle saint-andré était au Xe et XIe siècle l'église paroissiale de rivesaltes.les murs ont été construits à l'aide des trois matériaux traditionnels locaux."cayrous,grès d'espira et galets de rivières".

marmotton66 marmotton66

la chapelle dans le cimetière saint-andré

 

l'enceinte fortifiée dont il subsiste de nos jours l'ancienne porte médiévale.beaucoup plus tard,elle sera rehaussée,puis on y construira la tour-horloge,celle-là même qui donne l'heure aux rivesaltais.

marmotton66 marmotton66 marmotton66

la tour-horloge


à voir aussi,la magnifique fresque qui représente la légende du babau...

voir mythes et légendes.(rivesaltes:la légende du babau)fleche_065.gif

marmotton66 marmotton66 marmotton66

la fresque murale

 

la ferme éolienne se situe sur une zone de 40 000 m².la ferme se compose de 8 éoliennes de deux modèles différents.quatre sont des modèles de 600 kilowatts qui mesurent 43 m de haut,leurs pales font 21,5 m et elles tournent à 25 tours minute.les quatres hautres font 70 m de haut avec des pales de 30 m et tournent à 17 tours minute,le tout pour produire 1300 kilowatts.

marmotton66

marmotton66 marmotton66 marmotton66

la ferme éolienne

 

le prieuré sainte-marie de garrigue:de nos jour,le prieuré a disparu,mais il reste la chapelle qui servait aux moines.elle se dresse le long de la D 900.

marmotton66 marmotton66

 

le camp joffre:

 

pour une lecture de qualité optimale,éviter le mode plein écran du diapo.

le camp joffre:initialement camp militaire,le camp joffre se voit aussi devenir un camp de transit.

l'histoire en quelques dates:

1935:décision de l'état d'implanter un camp d'instruction militaire sur un espace de 612 hectares.

1938:13 hectares de bâtiments sont construits.

1939:à la mobilisation,le camp reçoit les recrues du département en attente d'affectation.

1940:après l'armistice,le gouvernement de vichy transfère la responsabilité de la surveillance des camps au ministère de l'intérieur et la plus grande partie du camp est mise à la disposition du préfet des p.o.cette ouverture permet de désengorger les camps de concentration de la côte vermeille installés sur les plages d'argelès,st-cyprien et le barcarès pendant la retirade.

voir aux quatre coins des p.o.(diapo/balade sur le littoral:"bonus,camp du barcarès")fleche_065.gif

1940 à 1942:la quasi totalité du camp est occupée par les groupes de travailleurs étrangers.on estime le nombre de personnes qui sont passées par le camp entre le début 1941 et novembre 1942 à 21 000 environ.plus de quinze nationalités s'y côtoient.

du 11 août au 20 octobre 1942:9 convois d'internés juifs,soit 2313 personnes partiront de rivesaltes à destination d'auschwitz via drancy.

à la libération,le camp devient un centre deséjour surveillé.y sont internés les prisonniers politiques,les membres de la milice,les collaborateurs et indicateurs de la gestapo.

1962:la population du camp atteint son plus haut niveau avec 35 000 harkis.le camp est en ruine et ils vivent dan des conditions les plus précaires.des centaines de personnes y décéderont faute d'hygiène et de soins.

1963:le camp devient le centre de formation et d'entraînement pour le 24ie rima de perpignan.

actuellement,l'ensemble du camp est en ruine.plusieurs stèles sur le site même,commémorent le souvenir de ceux qiu y ont séjourné.

 


le mémorial de rivesaltes est un lieu d'information et de mémoire dédié à tous ceux qui sont passés par le camp joffre au cours de son histoire et qui ont souvent laissé la vie.

marmotton66

marmotton66 marmotton66

le mémorial

 

marmotton66

marmotton66

marmotton66

 

marmotton66

 

marmotton66

marmotton66

marmotton66

 

marmotton66

marmotton66

 

marmotton66

marmotton66

le mémorial

Sligne 1387

le mémorial du camp de rivesaltes:

près de 20 ans auront été nécessaire pour voir surgir de terre le mémorial du camp de rivesaltes.

"aujourd'hui,le camp de rivesaltes devient le lieu de mémoire qu'il devait être" a déclaré la présidente du département,hermeline malherbe,lors de l'ouverture du site au public.en effet,tout comme l'histoire du camp,l'histoire du projet du mémorial s'inscrit dans le temps.les prémices de ce lieu aujourd'hui unique en france se dessinent en 1998 alors même que le camp de rivesaltes était menacé de disparition.c'est christian bourquin,à l'époque président du conseil général des pyrénées-orientales,qui livre bataille pour que le département acquière un îlot du camp,l'îlot F de 42 hectares.ce sera le point de départ du projet de construction du mémorial.christian bourquin s'applique ensuite à fédérer l'ensemble des acteurs concernés:de différentes origines,de différentes nationalités,de différentes cultures,tous finissent par s'unir en 2000 au sein de la commission mémoire afin de faire vivre le mémorial.scientifiques,historiens,enseignants...entreprennent en parallèle un long travail d'investigations.le fruit de ces recherches nourrira le projet pensé par rudy riccioti qui remporte le concours international d'architecture avec un bâtiment massif,à la fois enfoui et surgi de terre.un parti pris qui recueillera l'unanimité des votes de l'assemblée départementale.permis de construire,début des travaux...tout s'accélère dès 2010,lorsque christian bourquin donne à ce projet une envergure régionale en le portant à bras-de-corps en tant que président de région.le 16 octobre 2015,le mémorial est finalement inauguré en présence du premier ministre manuel valls,confirmant la dimension nationale de ce lieu de mémoire.

l'accent catalan jan / fév.2016-n°92.

quelques photos

marmotton66

marmotton66

l'accès au mémorial

 

marmotton66

marmotton66

marmotton66

marmotton66

marmotton66

un bâtiment massif,à la fois enfoui et surgi de terre

 

marmotton66

marmotton66

parcours de visites du site,extérieur au milieu des baraques

 

marmotton66

sur 1000 m² une expo permanente avec projections d'images sur les parois de béton

 

marmotton66

plan de l'îlot F récupéré sur un mur d'un baraquement

le mémorial du camp de rivesaltes devient aujourd'hui une pièce maîtresse du patrimoine historique et culturel local.il est le témoin de notre histoire,de notre terre de résistances et participe ainsi activement au travail de transmission de notre mémoire,engagé par le département sur les différents sites des pyrénées-orientales (les plages d'argeles-sur-mer et de saint-cyprien,la maternité suisse d'elne,les chemins de la liberté...

Sligne 1387

bouton_005.gifbaixasbouton_005.gif

bouton_005.gif

pour une lecture de qualité optimale,éviter le mode plein écran du diapo.

ce joli village viticole dont les vins jouissent d'une excelente réputation,a su conserver une grosse partie de son enceinte médiévale.avec ceux de collioure et de prades,l'église abrite l'un des plus importants retable du roussillon dont on dit qu'il est le plus grand du monde.

marmotton66

le village

à voir au village:

l'église: reconstruite au XIIe siècle,l'église dédiée auparavant à st-étienne est alors consacrée à la vierge.au XIVe siècle,elle est considérablement agrandie et on élève à ce moment-là le majestueux clocher.à coté de l'entrée de l'église,à l'extérieur,on distingue encore quelques vestiges de l'ancienne abside romane.

marmotton66

l'église de baixas

 

marmotton66 marmotton66

le clocher

 

marmotton66

à gauche de l'entrée,les vestiges de l'ancienne abside

 

le retable de l'église: c'est une oeuvre colossale de près de 17 mètres de haut sur 12 de large.il est commandé par les habitants et réalisé par lluis générès entre 1671 et 1674.entièrement doré à l'or fin,il coûta si cher à l'époque qu'un proverbe en est né."ha tant costat com el retaule de baixas",ce qui signifie "aussi cher que le retable de baixas" pour désigner une dépense excessive.

marmotton66

le retable de baixas

 

promenez vous dans le coeur du vieux baixas,village médiéval aux rue étroites et sinueuses.vous pourrez observez les vestiges de ses fortifications du XIIe et XIVe siècle avec ses tours rondes et ses portes à pont levis.

marmotton66 marmotton66 marmotton66

la porte de pamiers

 

marmotton66 marmotton66

la porte notre-dame qui donne accès à l'église

 

marmotton66 marmotton66 marmotton66

la porte st-joseph

 

marmotton66 marmotton66 marmotton66 marmotton66

la porte rouge

 

vous pouvez quittez le village par le chemin de sainte-catherine pour vous rendre à l'ermitage.

la chapelle sainte-catherine: au nord-ouest de l'agglomération,on trouve la petite chapelle de sainte-catherine.c'est un ermitage mentionné dès 1401.mais la chapelle a été construite au XVIIe siècle.

marmotton66 marmotton66

la chapelle sainte-catherine

 

au sud sur une crête,le vieux moulin est tourné vers la vallée de la têt avec en toile de fond le canigou.

marmotton66 marmotton66

le vieux moulin

 

marmotton66

superbe vue sur le canigou. dommage que les lignes haute tension gâchent le paysage

Sligne 1387

bouton_005.gifespira-de-l'aglybouton_005.gif

bouton_005.gif

pour une lecture de qualité optimale,éviter le mode plein écran du diapo.

situé à l'ouest de rivesaltes,le village s'étire sur les contreforts des corbières,à une altitude de 33 mètres.porte d'entrée de la vallée de l'agly,espira est dominé par son église.

à voir au village:

l'église ste-marie: pur joyaux de l'art roman du XIIe siècle,l'église dédiée à la vierge,étale son ensemble de marbre blanc.l'édifice présente un portail aux chapiteaux sculptés.classée monument historique,de nombreux retables du XVIIe et XVIIIe siècle y sont présentés.

marmotton66 marmotton66

l'église ste-marie et son clocher carré

 

marmotton66

marmotton66 marmotton66 marmotton66

le portail aux chapiteaux sculptés

 

le couvent des trappistines est construit en 1860.il est assez vaste pour y recevoir plus de 100 religieuses,ainsi que les nombreux domestiques employés sur le domaine.il abrite à présent un collège qui a conservé son nom d'origine,notre dame des anges.

marmotton66 marmotton66

marmotton66

marmotton66

le collège notre dame des anges

 

marmotton66 marmotton66

notre dame des anges

 

à voir aussi pour les plus curieux,un tombeau familial à l'abandon,situé à l'entrée du village sur la route de rivesaltes...

marmotton66 marmotton66

le tombeau familial

Sligne 1387

bouton_005.gifpeyrestortesbouton_005.gif

bouton_005.gif

pour une lecture de qualité optimale,éviter le mode plein écran du diapo.

peyrestortes est né sur l'emplacement d'une station gallo-romaine,au pied des premières collines,dominant la salanque maritime et la vallée de l'agly.le village,à la vigne très présente,voit aujourd'hui décoller les avions,avec l'aéroport situé à 2 km.

à voir au village:

l'église st-jean l'évangéliste a été construite au tout début du XVIIIe siècle pour remplacer un édifice roman mentionné en 1130. le mobilier est composé essentiellement d'oeuvre du XVIIe et XVIIIe siècle.

marmotton66

marmotton66 marmotton66

l'église et son clocher

 

juste à côté de l'église,se trouve l'ancien château médiéval.à l'époque,l'église et le château s'enrichissent de fortifications transformant le village en castrum au XIIIe siècle.on y pénétrait par plusieurs portes dont une existe toujours.

marmotton66

marmotton66 marmotton66 marmotton66

le château médiéval

 

marmotton66

marmotton66 marmotton66

l'unique porte existente du XIIIe siècle

 

le monument commémoratif de la bataille de peyrestortes:

il domine la plaine sur laquelle s'est déroulé cette bataille. le 17 septembre 1793,soit 4 ans après la révolution française,les troupes espagnoles menées par le général ricardos,durent battre en retraite devant les troupes française et les volontaires de perpignan.

marmotton66

marmotton66 marmotton66

le monument commémoratif

 

marmotton66 marmotton66 marmotton66 marmotton66

inscription sur le monument

 

à voir aussi un moyen très écologique,le ramassage d'ordure dans le centre du village en calèche.

marmotton66 marmotton66

 

la borne méridienne située à la sortie du village sur la route d'espira-de-l'agly.

marmotton66 marmotton66 marmotton66 marmotton66

 

son vignoble à portée de main des villageois.

marmotton66

 

avec comme toile de fond le canigou...

marmotton66

 

 

si vous le souhaitez,un livre d'or est à votre disposition pour laisser vos impressions,cela m'aiderais à améliorer le site.

 

3 votes. Moyenne 3.67 sur 5.