rennes-le-château et ses environs

Coffre de diamant qui brille

Dessin diable1Dessin tour magdala

bouton_005.gifrennes-le-château et ses environsbouton_005.gif

bouton_005.gif

 

rennes-le-château

perché sur sa colline à 511 mètre d'alt,l'origine de ce village se perd dans la nuit des temps.une légende dit qu'un trésor serait caché dans l'église sainte-madeleine.ce lieu attire les férus d'histoire et d'ésotérisme.il offre aussi un magnifique panorama,source de rêveries.

l'orsqu'un jour de juin 1885,un jeune curé prend possession de l'église sainte-madeleine,personne n'aurait pensé,plus d'un siècle après,que ce promontoire à la vue magnifique ne devienne le lieu d'investigation de tous les chercheurs de trésors ou de passionnés d'histoire et d'ésotérisme.l'abbé saunière aurait découvert un trésor en ces lieux,recevant avec faste des personnalités aussi bien régionales qu'internationales,restaurant l'église et le presbytère menaçant ruines.l'homme se lance dans des travaux,dispendieux,comme la villa béthania ou encore la tour néogothique magdala.pour certains,trésor cathare,pour d'autres trésors d'alaric,roi wisigoth ayant pillé rome après que titus ait déposé dans la capitale romaine le trésor du temple de salomon de jérusalem.autant d'hypothèses plus ou moins sérieuses qui ont trait à ce remarquable site.si vous êtes férus d'ésotérisme,vous ferez un pèlerinage à l'église sainte-madeleine,et visiterez l'intéressant musée ouvert par la municipalité.

tous les 17 janvier sur le coup de 11h,un premier vitrail frappé par le soleil affiche sur un pilier de cette église des pommes bleues.poursuivant sa rotation,l'astre fait ensuite apparaître,par un autre vitrail,un panier de pommes multicolores.certains viennes de très loin pour assister un phénomène!mais surtout n'hésitez pas à vous laisser bercer par ces paysages de cartes postales qui,depuis ce haut lieu,vous ouvriront les portes d'un panorama à nul autre pareil.

quelques photos

marmotton66

rennes-le-château depuis coustaussa

 

marmotton66

la rue principale

 

marmotton66

avertissement à l'entrée du village à tous les chercheurs de trésors

 

le château:c'est en référence à ce château que le village de rennes-le-château prit son nom.les fortifications de ce château pourraient remonter à l'époque wisigothique,c'est-à-dire au VIe siècle.ce château fut détruit et reconstruit à la fin du XIIIe siècle par les de voisins.le château actuel date du XVIe siecle,mais il conserve des vestiges du XIIIe siècle.

quelques photos

marmotton66

le château depuis la rue principale

 

marmotton66 marmotton66

la cour du château

 

marmotton66

marmotton66

le château dans son en ensemble

 

l'église sainte-marie-madeleine:l'église dédiée à marie-madeleine et qui date probablement du XIe siècle,est à l'origine de la chapelle des contes de razès.toutefois cette église n'a pas toujours eu marie-madeleine comme sainte patrone.primitivement cette dernière était dédiée à la vierge marie.elle est partiellement détruite lors des guerres de religion.délabrée et vétuste au XIXe siècle,elle fait l'objet d'importantes restaurations par son curé bérenger saunière à partir de 1886.il y aurait découvert d'étranges parchemins,un tombeau et un trésor à l'origine de la légende trésoraire de rennes-le-château.l'église renferme une étonnante décoration de peintures murales néogothiques et de statues polychromes.les 14 stations sont truffées de détails incongrus.saunière,qui les a peintes lui-même,les aurait conçues comme un jeu de piste désignant l'emplacement de son trésor.

quelques photos

marmotton66

l'église sainte-marie-madeleine et son jardin

 

marmotton66 marmotton66

porte d'accès au cimetière

 

marmotton66

l'entrée de l'église

 

marmotton66

marmotton66 marmotton66

le porche de l'église avec un avertissement inscrit sur la pierre centrale du cintre de la porte.

(terribilis est locus iste! ce lieu est terrible!)

 

marmotton66

le diable et les 4 anges du bénitier situé à gauche de l'entrée

 

marmotton66 marmotton66

marmotton66 marmotton66

marmotton66 marmotton66

diable soutenant le bénitier

 

marmotton66

les 4 anges faisant le signe de croix au-dessus du bénitier

 

marmotton66

intérieur de l'église

 

marmotton66

tableau au-dessus de confessionnal

 

marmotton66

croix du baptistère tenue par saint jean-baptiste

 

marmotton66 marmotton66 marmotton66

marmotton66

marmotton66 marmotton66 marmotton66

l'église renferme une étonnante décoration de peintures murales néogothiques et de statues polychromes

 

la villa béthania:sa construction débute en 1901.elle s'acheva en 1905.cette maison cossue de style renaissance,fut construite sur des terrains que saunière avait achetés au nom de marie denarnaud.il lui donna le joli nom de "béthania" en référence à marie-madeleine.en effet béthania était la demeure de son frère lazare.sur la façade principale il fit placer une statue du sacré-coeur dans une niche.juste à côté se trouve le jardin avec une grandiose véranda sur un promenoir ou chemin de ronde qui donne accès au niveau de la bibliothèque de la tour magdala.sa construction débute en 1902 et prend fin en 1906.cette tour de style renaissance,semble surréelle.l'abbé la pourvut de 22 crénaux et d'une échauguette.elle lui servit de bureau de travail et de bibliothèque.

quelques photos

marmotton66

la villa béthania

 

villa béthania en 1905 Villa béthania en 1958

la villa béthania en 1905 et 1958

 

marmotton66

le jardin

 

marmotton66

la véranda et le jardin

 

marmotton66 marmotton66

la véranda depuis l'intérieur du jardin et l'extérieur

 

marmotton66

la tour magdala de style néogothique avec ses remparts et son chemin de ronde

 

marmotton66

marmotton66 marmotton66

la tour magdala pourvut de 22 crénaux

 

marmotton66

ses remparts et la tour

 

marmotton66

marmotton66

son échauguette

 

marmotton66

panorama depuis rennes-le-château sur le mont bugarach

Sligne 1387

le château de couiza

à l'initiative du vicomte jean de joyeuse fut entreprise vers 1540 la construction du château.en 1577,les travaux sont à peine terminés que les protestants s'en emparent et le pillent.la famille de joyeuse conservera couiza jusqu'en 1646,date à laquelle l'unique héritière du duché vend le château à claude de rébé,neveu de l'archevêque de narbonne.déclaré bien national en 1796,l'édifice devint tour à tour,hopital militaire,gendarmerie et enfin entrepôt de laine pour une fabrique de chapeaux.

la façade principale est percée au centre d'une porte monumentale encadrée par deux colonnes.ce monument se compose de quatre corps de bâtiment disposés autour d'une cour rectangulaire,flanquée à chaque angle d'une tour de plan circulaire.les façades extérieures ont un aspect encore médiéval.

quelques photos

marmotton66

la porte encadrée par deux colonnes

 

marmotton66

à chaque angle une tour de plan circulaire

 

marmotton66 marmotton66

marmotton66 marmotton66

le château dans son ensemble

Sligne 1387

le château d'arques

le château d'arques est l'unique site du pays cathare situé en plaine.si certains parlent de château,d'autres s'en tiennent au qualificatif de maison forte. le site est mentionné en 1154.jusqu'au début du XIIe siècle,les terres d'arques appartiennent aux seigneurs du même nom.c'est finalement les seigneurs de termes qui en héritèrent.suite à la prise du château de termes,simon de montfort s'attaqua à arques.en guise de récompense,le chef des croisés offrit ensuite ce territoire à l'un de ses fidèles lieutenants gilles de voisins.c'est lui qui entreprit la construction de cet étrange château,dès 1284.

le château se compose d'une enceinte de plan quadrangulaire.elle est percée par une porte en arc brisé,décorée du blason de la famille de voisins.au centre de l'enceinte s'élève le donjon de 11m de côté,cantoné de quatre échauguettes.haut de 25m environ,il se compose de quatre niveaux.le quatrième est l'étage principal de défense.le château est classé monument historique en 1887.

quelques photos

marmotton66

le château d'arques

 

marmotton66 marmotton66

l'enceinte est percée par une porte en arc brisé,décorée du blason de la famille de voisins

 

marmotton66

le château sous un autre angle

 

marmotton66

le donjon

 

marmotton66

l'arrière du château

 

marmotton66

le donjon haut de 25m environ et 11m de côté

 

marmotton66

le quatrième étages est l'étage principal de défense

 

marmotton66 marmotton66

tour d'angle avec fenêtre trilobée

 

marmotton66

le château sous un autre angle

Sligne 1387

rennes-les-bains

nichée dans un cadre pittoresque et agreste de la vallée de la sals,en haute vallée de l'aude,la station thermale de rennes-les-bains est connue depuis les romains.station touristique et climatique venant de connaître de beaux aménagements,station verte de vacances,rennes-les-bains a ce charme indéfinissable de ces lieux harmonisant avec bonheur environnement privilégié et belle palette de soins thermaux,de remises en forme... ici,on perpétue une activité thermale dans un site verdoyant où l'eau devient source de santé et de loisir,loin du bruit et de la fureur des mégapoles.les amateurs de randonnées seront comblés.en effet,autour de la station de nombreux chemins et sentiers s'ouvrent à vous afin de découvrir des sites variés,historiques et souvent étonnants comme la fontaine des amours,la source de la madeleine ou encore le fauteuil du diable.

quelques photos

marmotton66

marmotton66

les bains doux "anciens thermes"

marmotton66

marmotton66

 

marmotton66 marmotton66

baignoires des anciens thermes

 

marmotton66 marmotton66

de l'eau chaude sort en dessous des anciens thermes sous la route

 

marmotton66

marmotton66

rennes-les-bains traversé par la rivière sals

marmotton66

 

marmotton66

marmotton66 marmotton66

la fontaine des amours

 

marmotton66

marmotton66

la rivière sals près de la fontaine des amours

 

si vous le souhaitez,un livre d'or est à votre disposition pour laisser vos impressions,cela m'aiderais à améliorer le site.

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.