diapo/d'el port de la selva à sant pere de rodes

 

voiture_007.gif

 

 

 

 

 

bouton_005.gifd'el port de la selvabouton_005.gif

à

bouton_005.gifsant pere de rodesbouton_005.gif

bouton_005.gif

pour une lecture de qualité optimale,éviter le mode plein écran du diapo.
 
niché au fond d'une vaste anse incurvée,el port de la selva constitue une halte de prédilection pour tous les plaisanciers qui arrivent du large.une fois le pied posé à terre,le dépaysement est garanti avec ses maisons toutes blanches.dans le centre ancien,les anciennes demeures de pêcheurs ont été conservées intactes.en fin d'après-midi,les chalutiers rentrent au port,le pont chargé de poissons.l'été,le village change de facette pour devenir une agréable station balnéaire.
 
 
quelques photos
 
marmotton66
 
el port de la selva
 
 
marmotton66
 
marmotton66
avec ses maisons blanches et son église,le village d'el port de la selva a gardé toute son âme
marmotton66
 
 
el port de la selva
el port de la selva avant de devenir une station balnéaire
 
 
marmotton66
la baie d'el port de la selva depuis la route qui mène au monastère de sant pere de rodes
 
direction le monastère de sant pere de rodes par la (GIP-6041).sant pere de rodes est un ancien monastère bénédictin situé sur la montagne de verdera,à 520 mètres environ au-dessus du niveau de la mer,dans un site privilégié offrant un paysage impressionnant.près d'ici se trouvent deux autres monuments:en haut de la montagne il y a le château se sant salvador de verdera et à un kilomètre au nord,l'église préromane de santa creu de rodes,entourée des ruines du village du même nom.
 
le monastère de sant pere de rodes,fondé en 782,fut un haut-lieu de pélerinage au moyen-âge.majestueux,ici,tout a commencé par une simple cellule monastique,qui a donné au fil des siècles,une puissante abbaye.déserté par les moines au XVIIIe siècle,le monastère tombera en ruines,avant d'être restauré à partir de 1980.au-dessus du monastère,les restes du château de sant salvador de verdera,édifié à partir du IXe siècle.la légende raconte que,les nuits sans lune,on y entend des pleurs...ceux d'une princesse qui se serait jetée dans le précipice,pour cause d'amour impossible avec un berger.
quelques photos
 
marmotton66
 
marmotton66
splendide point de vue depuis la route
 
 
marmotton66
le monastère se montre enfin.sur les hauteurs,le château de sant salvador de verdera
 
 
marmotton66
le monastère de sant pere de rodes
 
 
 
marmotton66
vestiges du portail.oeuvre du maître de cabestany XIIe siècle
 
 
marmotton66
"agneau de dieu" relief du portail de l'église.oeuvre du maître de cabestany XIIe siècle (copie)
 
 
marmotton66
"apparition du christ ressuscité" relief du portail de l'église.oeuvre du maître de cabestany XIIe siècle (copie)
 
 
marmotton66
la voûte en berceau de la nef centrale,de 16 mètres de haut,est soutenue par un puissant système de piliers et de colonnes
 
 
marmotton66
la décoration des chapiteaux des colonnes de la nef est de style corinthien
 
 
marmotton66
peinture murale représentant une scène de la crucifixion XIe siècle
 
 
marmotton66
le cloître,qui fit partie des grands travaux d'agrandissement du monastère au XIIe siècle,est de nos jours pratiquement reconstruit
 
 
marmotton66
 
il ne reste que quelques éléments d'origine:les chapiteaux et les colonnes furent spoliés,ce qui provoqua l'écroulement des murs des galeries
 
 
marmotton66
le clocher depuis le cloître
 
 
marmotton66
le clocher mesure 27 mètres de haut.il s'agit de l'un des ouvrages réalisés au cours du grand agrandissement du monastère au XIIe siècle
 
 
marmotton66
la tour depuis la conciergerie,avait une fonction défensive
 
 
marmotton66
 
marmotton66
panorama depuis le monastère
 
 
marmotton66
 
le clocher XIIe siècle et la tour XII-XIIIe siècles
 
 
marmotton66
l'hôpital X-XIe siècle était une structure qui,dans le contexte du monastère bénédictin,remplissait la fonction d'hôtellerie pour les pèlerins
 
 
marmotton66
au-dessus du monastère,les restes du château de sant salvador de verdera
 
 
à un kilomètre au nord,l'église préromane de santa creu de rodes,entourée des ruines du village du même nom.santa creu de rodes naquit et grandit à l'ombre du monastère de sant pere et fut un lieu prospère accueillant des foires et des marchés,avec des aubergistes,des tailleurs,des boulangers,des forgerons,des taverniers ou des notaires qui offraient leurs services à quiconque arrivait,notamment aux nombreux pèlerins qui se rendaient au monastère.à 10 minutes environ,le menhir de santa elena couché au sol,avec en prime une vue spectaculaire sur la côte et une partie de la baie de rosas.
marmotton66
à un kilomètre au nord,l'église préromane de santa elena de rodes
 
 
marmotton66
l'église de santa elena de rodes
 
 
photo ancienne de l'église santa elena de rodes
 
 
marmotton66
ruines du village de santa creu
 
 
marmotton66
 
marmotton66
la structure urbaine de santa creu de rodes correspond à une ville close,c'est-à-dire,une ville où les façades arrière des maisons font fonction de muraille et à laquelle on ne peut accéder que par des portails fortifiés
 
 
marmotton66
le monastère de sant pere de rodes à travers de l'un des portails fortifiés
 
 
marmotton66
à 10 minutes environ au dessus des ruines,le menhir de santa elena couché au sol
 
 
 
vue spectaculaire sur la côte est une partie de la baie de rosas
 
si vous le souhaitez,un livre d'or est à votre disposition pour laisser vos impressions,cela m'aiderais à améliorer le site.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.